Portrait d’une étudiante du week end

 Un an à l’IESH, quelle aventure ! Par Donia MEHOUACHI

Photo-Donia-CV

J’ai toujours voulu prendre des cours d’arabe, mais je craignais que  l’enseignement ne soit pas  à la hauteur de mes attentes. J’ai entendu parlé de l’iesh par le biais d’une des amies de ma mère. Celle-ci n’avait cessé de me vanter les qualités de l’ enseignement et me conseilla d’aller m’y inscrire. Je suis partie dans une premier temps explorer leur site et j’ai été surprise du caractère pluridisciplinaire des enseignements fournis. Non seulement, on peut suivre des cours de coran, d’etudes islamiques,  mais on peut également   y parfaire ses connaissances  en langue arabe.
 
J’ ai donc décidé de m’y rendre directement. A   mon arrivée, j’ai été frappée  par la gentillesse et l’amabilité des personnes travaillant au service scolarité. J’ai été directement  prise  en charge par  un professeur qui m’a fait passer de multiples tests afin d’évaluer mon niveau.  Celui-ci avait bien déterminer mes connaissances.
 
Les cours ont débuté en octobre. Le professeur avait commencé très doucement à nous expliquer les principes de l’alphabet. L’enseignement de notre    professeur à l’iesh  est  exemplaire : Pédagogue,ils  savait  trouver les bons mots pour nous motiver et poursuivre nos efforts. L’ambiance général est cordiale : Les professeurs sont d’une gentillesse extrème, et les étudiants qui s’y trouvent sont très sympathiques.
 
Ce qui est particulier, c’est que l’iesh s’efforce de d’établir une atmosphère jovial entre ses étudiants en leur proposant de participer à des piqueniques collectifs, ou encore  en organisant des séjours linguistiques en Egypte, en Andalousie. C’es tla preuve que l’iesh est une  institution soucieuse du bien êre de ses étudiants, et qu’elle sait allier l’apprentissage au plaisir et à la détente.
 
C’est là je dirais que réside toute son originalité. 
 
Pour  conclure mon parcours à l’iesh, j’en suis pleinement satisfaite. Je sais désormais lire et écrire arabe, et ceci est   un grand pas pour moi. Quand je pense qu’il y a   quelques mois de cela toutes ces écritures sur lesquelle j’avais l’occasion de tomber lorsque je consultais les journaux arabophones, n’étaient que du charabia et qu’aujourd’hui je parviens à  décripter le sens des articles, je me dis que ça vaut vraiment le coup de venir s’inscrire à l’iesh.

  Donia MEHOUACHI.
Etudiante en langue Arabe WE

Publicités

2 commentaires pour Portrait d’une étudiante du week end

  1. Jamel dit :

    Salamou alaykoum
    Tu a appris à parler arabe aussi ?

  2. Salwa dit :

    Salamou 3alaeykoum
    tu ne précises pas si cela t’as permis d’acquérir une aisance orale ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s